Barcelone autrement avec Okipi

Écoutez et complétez le texte de la chronique, puis vérifiez vos réponses (bouton au bas de la page):



Bien sûr, il y a le , les tapas et les mojitos, mais l’Espagne, ce n’est que le farniente ! Créée il y a 5 ans Didier Jalabert à Barcelone, l’ de voyages sur internet Okipi.com propose ainsi des atypiques en Catalogne.

Sa force, c’est d’offrir à clients, la plupart sont , des disponibilités de vols et d’ en temps réel. « On parlait il y a années de vente de minute, mais la vente de dernière minute n’existe plus, je crois qu’on arrive à la de dernière seconde. Et que si on n’a pas les pour permettre au client de par exemple un vendredi soir pour un samedi matin ou même un vendredi pour arriver deux heures , et bien on perd le ! » Après une carrière en France dans la saisonnière, Didier Jalabert, à Narbonne, dans l’Aude, s’est installé il y 15 ans Espagne, où il a par vendre sur le français le parc d’attraction « Port Aventura », sur la Costa Dorada, à une de Barcelone.
Et la mayonnaise a rapidement pris. Okipi est aujourd’hui le spécialiste de la péninsule et s’est diversifié. Il propose entre autres à ses clients visiter le Camp Nou, le du club de football de Barcelone, le Barça. C’est le site le plus en Espagne après le musée du Prado Madrid.
Et ce n’est pas . Dans la catégorie « émotions fortes », le séjour se prolonger par un de conduite sur le circuit de Catalogne, à quelques de Barcelone, qui à chaque le Grand Prix de Formule 1 d’Espagne. Okipi une vingtaine de à Barcelone, tous Français, sauf un Catalan, si que le consul de France a rebaptisé l’ « irréductible village gaulois ». L’ que revendique le tour opérateur, c’est de connaître les attentes de sa . Mathieu Boncompain, chez Okipi : « L’Espagnol, quand il voyage, s’arrête à certains détails. Le Français que tout soit cousu main, beaucoup de questions, les distances par rapport à la plage. Ils emmagasiner énormément d’informations sur les sites qu’ils vont . » Avec 114.000 clients français l’ dernier, 14 millions de d’affaires, Okipi revendique aujourd’hui la troisième sur le marché tourisme Espagne.

D'après le podcast de la chronique "Français du monde" d'Emmanuel Langlois du 3 mars 2010 sur Radio France.
URL: http://www.france-info.com/chroniques-francais-du-monde-2010-03-15-barcelone-autrement-avec-okipi-391490-81-153.html