Le futur simple: dialogues à trous

Si nécessaire, lancez le diaporama mnémotechnique d'AppuiFLE sur la formation du futur.

Écoutez chaque dialogue et notez sur une feuille de papier les verbes manquants. Essayez ensuite de complétez les espaces blancs.
Un été à Londres
Écoutez la piste 27 de votre CD ou cliquez sur un des lecteurs ci-dessous:

Léon: Qu'est-ce que tu (faire), l'été prochain ?
Gilles : Je ne sais pas exactement. Je (partir) peut-être en Angleterre.
Léon : Ah bon ? Et où est-ce que tu (aller)?
Gilles : À Londres. J'ai des amis là-bas Ils habitent dans la banlieue de Londres.
Léon : Tu (vivre) chez eux ?
Gilles : Non, je n' (habiter) pas chez eux, je (chercher) probablement un appartement à partager avec un ou deux autres. C'est assez courant, là-bas
Léon : Tu ne (travailler) pas ?
Gilles : Si, je crois que je (trouver) facilement un petit boulot, pour l'été au moins.
Léon : Ce (être) bien!
Gilles : Oui, et puis comme ça, j' (apprendre) l'anglais ! Ce (être) plus intéressant qu'à la fac.
Léon : Tu veux dire que tu (rencontrer) une charmante Anglaise... Oh non, je plaisante ! Sérieusement, tu (prendre) des cours quelque part ?
Gilles : Oui, je (chercher) une école ou un bon professeur... Tu (voir), je (faire) des progrès spectaculaires, et je (parler) mieux que toi !
Léon : Ce n'est pas difficile... Et qu'est-ce que tu (faire) d'autre ? Tu (faire) un peu de tourisme?
Gilles: Oui bien sûr... Je (voir) sur place. En fait, cela (dépendre) des possibilités... et de mes finances !
Léon : Je t'imagine très bien à Londres: tu (prendre) le bus, tu (faire) ton jogging à Hyde Park, et tu (passer) tes soirées dans les pubs...
Gilles : Tu veux dire que je (connaître) toutes les boites de Londres ?
Léon : Bien sûr! Elles sont super, non? Bon, et après l'été, tu (rester) là-bas ou tu (revenir) ici ?
Gilles : Franchement, je ne sais pas. Je (rester) peut-être là-bas... Tu comprends, faire une expérience internationale, c'est toujours intéressant.
Léon : Oui et après, tu (pouvoir) revenir ici avec une double compétence, linguistique et professionnelle. C'est vraiment une très bonne idée !
Gilles : Alors, tu (venir) me voir à Londres ?
Léon : Évidemment !
boulot = (familier) travail) ; fac = (familier) université ; boite (de nuit) = discothèque ; super = (familier) superbe, fantastique…

Avant une réunion délicate
Écoutez la piste 28 de votre CD ou cliquez sur un des lecteurs ci-dessous:

Bernard : Tu penses que Jean-Marc (venir)?
Julien: Oui, j'espère qu'il (venir) ! S'il ne vient pas, nous ne (pouvoir) pas prendre de décision !
Bernard : Mais il (être) en retard, comme d'habitude...
Julien : Eh bien, on l' (attendre)...
Bernard : Tu crois qu'il (être) pour notre projet ?
Julien: Non, je ne pense pas... Il (être) probablement contre... Il (dire) que nous n'avons pas assez réfléchi... Tu (voir)!
Bernard : Et Philippe ? Il (être) là ?
Julien : Oui, il (être) là.
Bernard : Il (être) contre notre projet, lui aussi ?
Julien : Je ne crois pas. Si nous sommes suffisamment clairs et fermes, il ne (être) pas contre. En tout cas, il (être) intéressé.
Bernard : Alors, comment est-ce que nous (présenter) les choses ?
Julien : On (pouvoir) commencer par les résultats du trimestre. Tout le monde (poser) des questions. Cela (prendre) au moins une heure. Après, nous (faire) une petite pause pour le café, et enfin nous (présenter) notre projet. Si Jean-Marc dit que notre travail est trop superficiel, je (demander) à Philippe son opinion. Je connais Philippe, il (rester) très calme, il nous (poser) des questions simples et intelligentes.
Bernard : Pour les questions techniques, si tu veux, je (pouvoir) répondre.
Julien: Bonne idée ! Quand tu (parler), cela (impressionner) Jean-Marc, parce que tu connais parfaitement ton sujet.
Bernard : Oui, mais si Jean-Marc refuse vraiment ?
Julien : A ce moment-là, je (demander) à Grégoire de venir. S'il est là, tout le monde l' (écouter), et Jean-Marc (faire) comme tout le monde !
Bernard: Je vois... Et quand tout le monde (être) d'accord, nous (sortir) le champagne ! Enfin... J'espère que tout (aller) bien ! Je suis un peu inquiet, quand même!
Julien : Mais non ! Tu (voir), tout se (passer) bien !

Retrouvez ces dialogues aux pages 81 et 84, puis faites et corrigez les exercices des Chapitres 22 et 23.
Si vous n'avez pas encore ce livre, voici ses références:
"Grammaire en dialogues"
Auteure: Claire Miquel
Éditeurs: Clé-International 2005
ISBN:209-035217-5


+ infos